Les Presses universitaires de Lyon sont fermées jusqu'au mardi 21 août. Il est toujours possible de faire des achats en ligne mais nous ne traiterons les commandes qu'à notre retour. Bonnes vacances !

Bienvenue

Les Presses universitaires de Lyon (PUL) publient, depuis 1976, des ouvrages de sciences humaines et sociales. Leur catalogue, qui compte plus de 900 titres, s'enrichit d'une vingtaine de nouveautés par an et couvre de nombreux champs : la littérature, l'esthétique, l'histoire, la sociologie, l'anthropologie, la science politique, l'épistémologie ou encore les études de genre.

ACTUALITÉS

Fermeture pour l'été

Les Presses universitaires de Lyon sont fermées jusqu'au mardi 21 août. Il est toujours possible de faire des achats en ligne mais nous ne traiterons les commandes qu'à notre retour.

Nous vous souhaitons un bel été.


22

mai

Carlos Gamerro aux Assises internationales du roman

Dans le cadre des Assises internationales du roman, organisées par la Villa Gillet à Lyon, une rencontre avec Carlos Gamerro était programmée le 22 mai dernier, animée par Sylvie Protin, avec Aurélie Bartolo (traductrice) et Christel Visée (interprète).

Vous pouvez (ré)écouter la rencontre ici ou en suivant ce lien.


29

mar

Les bobos existent... dans les médias

À lire dans Le Monde, un article de Marc-Olivier Bherer intitulé « Les bobos, une utopie dépassée ».

Colin Giraud, l'un des auteurs de l'ouvrage Les bobos n'existent pas, était l'invité de l'émission de Frédéric Taddeï, Europe 1 Social Club, le 29 mars. À (ré)écouter en cliquant sur ce lien.

Sylvie Tissot et Anaïs Collet étaient les invitées de l'émission Chaos, sur Radio Néo, le 10 avril. Le podcast est disponible sur le site de la station.

Le 13 juin, Anaïs Collet intervenait lors de l'émission Jour Première (RTBF). Un entretien à écouter ici.

Anaïs Collet a également accordé un entretien à Xavier Molénat, à lire sur le site d'Alternatives économiques.

L'ouvrage a aussi fait l'objet d'articles parus dans les Inrocks (à lire ici), sur le site du journal Le Point (à lire ), sur Rue 89 (accessible via ce lien) et enfin dans Le "Mag" du Monde.


NOUVEAUTÉ

Dans la classe de l'homme blanc

L’enseignement du fait colonial en France des années 1980 à nos jours

Que faire des enfants de l’immigration coloniale et postcoloniale ? L’école doit-elle adapter ses programmes à leur présence ? La question de l’articulation entre l’universalisme républicain et la pluralité culturelle a toujours travaillé l’institution scolaire, mais elle s’est reconfigurée ces quarante dernières années pour répondre aux débats sur l’immigration et la mémoire coloniale. Que faire des héritages d’une histoire douloureuse pour les uns, glorieuse pour les autres, méconnue de beaucoup ?

À partir des archives de l’Éducation nationale, mais aussi des textes officiels et des manuels scolaires, Laurence De Cock retrace les débats qui ont agité l’enseignement de l’histoire de la colonisation depuis les années 1980. En analysant la confection des programmes d’histoire, elle interroge l’influence des débats publics sur leur écriture et montre combien le passé colonial, progressivement saisi par le politique, bouscule en profondeur la fabrique scolaire de l’histoire.

Lire la suite
Parution le 16 août 2018
18 €

NOUVEAUTÉ

De sectes en hérésies

Étapes d'une réflexion sur la dissidence religieuse à travers les âges

On entend aujourd’hui davantage parler de « sectes » que d’« hérésies ». Si ces dernières semblent reléguées aux temps lointains, les « sectes », quant à elles, seraient contemporaines. Or une telle grille de lecture est erronée.

Cette étude, privilégiant le cas français mais s’appuyant aussi sur d’autres espaces et d’autres traditions religieuses que le catholicisme, entend proposer un parcours depuis les premiers siècles de notre ère jusqu’à nos jours. On constatera ainsi l’ambiguïté des notions de « secte » et d’« hérésie », ainsi que l’évolution de l’emploi de ces termes. Il s’agit aussi, en miroir, de revenir de manière inédite sur ce qu’est l’orthodoxie en religion. Elle se constitue le plus souvent par la nécessité de se définir face à des contestations qui apparaissent au gré des circonstances sociales, politiques, culturelles ou économiques – mais détient-elle la vérité ?

Lire la suite
Parution le 5 juillet 2018
10 €

NOUVEAUTÉ

Stylistique & méthode

Quels paliers de pertinence textuelle ?

Comment lire les textes ? Alors qu’on reproche parfois à la stylistique un défaut de réflexion sur ses procédures et ses outils ou un certain atomisme descriptif, cet ouvrage collectif place les méthodes d’analyse textuelle au coeur de sa problématique. Il s’emploie à définir et à articuler les paliers et les unités d’analyse pertinents, en soulignant la dépendance des faits locaux à l’égard de déterminations globales (discours, genre, texte).

Certaines contributions explorent des formes codifiées (paragraphe, chapitre, strophe), d’autres des zones de localité à construire selon un projet herméneutique. Toutes étudient, dans des corpus variés selon les genres et les époques, les rapports entre spatialité du texte et temporalité des parcours de lecture dans la sémiosis verbale. La perspective intégrative de l’ouvrage apporte un éclairage nouveau sur des objets traditionnels de l’étude stylistique : figure de rhétorique, construction syntaxique, phénomène énonciatif… Ce renouvellement intéressera aussi bien les linguistes du texte que les spécialistes de littérature.

Lire la suite
Parution le 28 juin 2018
24 €

NOUVEAUTÉ

L'Imaginaire raciologique en France et en Russie, XIX°-XX° siècles

Cet ouvrage analyse le devenir d’un « imaginaire raciologique », c’est-à-dire des représentations fondées sur l’idée de l’existence de « races » humaines – ces représentations qui se sont développées, dans le cadre d’une anthropologie classificatoire, au cours du XIXe siècle, selon une pensée de type polygéniste, avec les implications racistes qu’elle a pu véhiculer ou légitimer.
Cet imaginaire raciologique n’est pas sans contradiction : il postule parfois aussi bien une fixité des « races » qu’une peur qu’elles ne se mélangent. Mais dans un cas comme dans l’autre s’établissent des hiérarchies, mises au service de différents discours de domination et d’exclusion.
La spécificité de l’approche comparatiste développée ici consiste à s’interroger sur la diffusion, en France, de ces discours raciologiques, mais aussi sur leurs réinterprétations (souvent mises au service d’un discours nationaliste), au XXe siècle, dans l’espace soviétique et russe, que ce soit dans la littérature ou dans des corpus de type anthropologique, sociologique, politique ou philosophique.

Lire la suite
Parution le 26 avril 2018
20 €
PRESSES UNIVERSITAIRES DE LYON,
Université Lumière Lyon 2 - 86, rue Pasteur - 69365 LYON CEDEX 07
tél. : 04 78 69 76 52 - fax : 04 78 69 76 51