Les Presses universitaires de Lyon sont fermées jusqu'au lundi 21 août. Il est toujours possible de faire des achats en ligne mais nous ne traiterons les commandes qu'à notre retour. Bonnes vacances !

Présentation

Les Presses universitaires de Lyon, 40 ans d'édition

1976 : au commencement...

Les premiers frémissements datent de la rentrée universitaire de l’automne 1975 : le président de l’« Université Lyon II », Maurice Bernadet, invite les enseignants volontaires à participer à un « groupe de travail » chargé d’étudier la « création éventuelle » des « Publications de l’Université Lyon II ». La première réunion de la « commission » ainsi formée se tient le 16 février 1976 au 86 rue Pasteur.

L’affaire est rondement menée : un projet est soumis le 31 mai 1976 au « Conseil scientifique » de l’établissement, qui émet un avis favorable. Il est décidé que serait créée une « association à but non lucratif » qui aurait pour objet « la promotion, l’édition et la diffusion de publications à caractère scientifique », association liée par une « convention » à l’université.

Dès le lendemain, 1er juin 1976, le président écrit à tous les enseignants de l’établissement pour leur faire part de cette décision : « La création de ces Presses universitaires de Lyon est un élément essentiel de la politique scientifique définie par le Conseil. Il est fondamental que cette opération réussisse, et pour cette raison je veux croire que tous les enseignants de notre université se sentiront concernés et adhéreront à l’association. » Ce courrier ardent est aussi une convocation : huit jours plus tard, le 9 juin 1976, se réunira l’« assemblée constitutive » des Presses universitaires de Lyon. 

Ils furent 38 à répondre à l’appel ; 38 membres fondateurs qui votèrent à l’unanimité les statuts de l’association et le texte de la convention avec l’université, avant d’élire le premier « Bureau » des Presses universitaires de Lyon : Maurice Bernadet (président), Maurice Garden (vice-président), Joël Saugnieux (secrétaire), Jean-Pierre Algoud (trésorier), Xavier Pérouse de Montclos et Claude Martin. 

Dès l’automne 1976, quatre titres sortent des presses : tout d’abord un Colloque Jules Vallès, mené par Claude Burgelin, Philippe Lejeune, Roger Bellet ou encore Jean-François Tétu (imprimé en septembre), puis l’essai Croissance économique et fluctuations conjoncturelles de Jacques-Henri Jacot et le bien-nommé Le Temps de la décision de Michel Vaté (imprimés l’un et l’autre en novembre), enfin l’ouvrage intitulé Les Jansénistes et le renouveau de la prédication dans l’Espagne de la seconde moitié du XVIIIe siècle de Joël Saugnieux (imprimé en décembre).

Au premier trimestre 1977, les Presses universitaires de Lyon maintiennent ce rythme effréné, et font paraître leur premier livre de poche, avec une illustration de couverture qui ne manque pas d’humour : Le Pouvoir local de financement de Jean Léonard. Suivront les deux tomes de la somme d’Yves Lequin, Les Ouvriers de la région lyonnaise (1848-1914), et une étude d’Élisabeth Hardouin-Fugier consacrée au Poème de l’âme de Janmot, fleuron du musée des Beaux-Arts de Lyon. Le ton est donné, et le périmètre bien établi : la littérature, l’économie et l’histoire (histoire religieuse, histoire sociale, histoire de l’art) se taillent la part du lion. Au fil des années et des publications, de nouvelles disciplines s’inviteront : l’épistémologie, la science politique et le droit trouveront aussi leur place, bientôt rejoints par la linguistique, la psychologie, la sociologie et l’anthropologie, ou encore la musicologie et la muséologie. 

 

2016 : au présent

Aujourd’hui, alors que le catalogue compte plus de 800 titres, les Presses universitaires de Lyon n’ont plus le statut d’association, mais de « service général » de l’Université Lumière Lyon 2, avec un comité éditorial (pour les décisions stratégiques) et un comité de lecture (pour la sélection des manuscrits). Elles sont installées au cœur du campus historique des Berges du Rhône, dans le quadrilatère Claude Bernard, veillées par Athéna et Clio.

Dans leur librairie, tout comme sur leur site Internet, sont présentés à la fois les titres du fonds et les nouveautés. Car la production continue de plus belle : une quinzaine de nouveaux livres chaque année, et quantité de projets pour les années à venir !

PRESSES UNIVERSITAIRES DE LYON,
Université Lumière Lyon 2 - 86, rue Pasteur - 69365 LYON CEDEX 07
tél. : 04 78 69 76 52 - fax : 04 78 69 76 51