Bienvenue

Les Presses universitaires de Lyon (PUL), créées en 1976, sont un éditeur spécialisé en sciences humaines et sociales. Leur catalogue de plus de 800 titres s'enrichit d'une quinzaine de nouveautés par an et couvre une gamme très large.

Les domaines de la littérature des XIXe et XXe siècles, de l’histoire, ainsi que de la linguistique et la stylistique, y occupent une place de choix, mais les PUL publient aussi des essais consacrés à l'esthétique, à la sociologie, à la psychologie, à l'épistémologie ou encore aux gender studies.

ACTUALITÉS

23

aoû

Amours clandestines

L'ouvrage de Marie-Carmen Garcia, Amours clandestines, paru en juin dernier, a fait l'objet de plusieurs articles dans la presse :

- une recension dans Le Petit Bulletin du 29 juin (à lire ici),

- une interview de l'auteure menée par la journaliste Noémie Rousseau dans Libération le 30 juillet (à lire en suivant ce lien),

- trois articles d'Agnès Giard, publiés en feuilleton sur son blog Les 400 culs, le 15 (Amours cachées), le 22 (Marié, mais disponible) puis le 23 août (Pourquoi les amantes sont-elles humiliées ?),

- enfin, un article dans le numéro d'octobre 2016 du magazine Sciences humaines, consultable sur ce site.


23

avr

Baptiste Coulmont dans la presse et les médias

Une interview de Baptiste Coulmont à propos de son livre Changer de prénom : de l'identité à l'authenticité, paru aux Presses universitaires de Lyon en mars dernier, a été publiée samedi 23 avril dans le journal Libération. À lire sur le site de Libération.

Le 9 mai 2016, il était l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC (à écouter ici) et intervenait dans un reportage de BFMTV (à voir ).

Le 17 mai 2016, il intervenait aussi dans le journal télévisé de France 3, puis le 19 mai dans l'émission C à dire ?! : à voir sur le site de France 5.

Il a aussi publié un article intitulé « Les prénoms, révélateurs des discriminations du bac » dans Le Monde du 7 juillet (à lire ici), tandis que la journaliste Gaëlle Dupont rendait compte de son livre dans l'article « Prénoms : le changement, c'est maintenant » (à lire ).

Le 11 août, Baptiste Coulmont était l'invité du Débat de midi, sur France Inter.

Le 22 septembre, toujours sur France Inter, il était l'invité de l'émission Grand bien vous fasse. Plus d'infos sur franceinter.fr.

Plus d'informations concernant l'ouvrage ici.


19

jan

Conférence et entretiens avec Saba Mahmood

Lors de la parution de La Critique est-elle laïque ? Blasphème, offense et liberté d'expression, de Talal AsadWendy BrownJudith Butler et Saba Mahmood, les Presses universitaires de Lyon ont invité en France l'anthropologue américaine Saba Mahmood. La vidéo de la conférence qu'elle a donnée à Lyon le 16 décembre est consultable ici.

Saba Mahmood a aussi accordé plusieurs entretiens à la presse : le premier entretien a été publié par Joseph Confavreux sur le site de Mediapart, le deuxième par Frédéric Joignot dans les pages du Monde, et le troisième par Sonya Faure dans Libération.


07

jan

Patrick Boucheron : au sujet de l'exercice de la peur

Patrick Boucheron, qui a publié en novembre 2015 aux Presses universitaires de Lyon L'Exercice de la peur : usages politiques d'une émotion, était l'invité du Centre Pompidou, aux côtés de Pierre Rosanvallon et de Nicolas Truong, pour une discussion intitulée "Cette violence qui nous arrive" le 3 février. L'enregistrement de cet événement est consultable sur cette page.

Patrick Boucheron a aussi été l'invité de Radio France. Le 7 décembre, il s'est entretenu avec Laure Adler : une émission à écouter sur le site de France Culture. Le 21 décembre, il a été reçu par Jean Lebrun sur France Inter (à écouter ici), puis il a été l'invité des Matins de France Culture le 23 décembre (à écouter ) et du 7/9 de Patrick Cohen le 29 janvier (sur France Inter).

Il a aussi été question de L'Exercice de la peur dans la presse écrite, notamment dans les pages de L'Humanité le 17 décembre puis dans Libération le 7 janvier.


À PARAÎTRE

Le Récit du commun

L'histoire nationale racontée par les élèves

Cet ouvrage collectif présente les résultats d’une enquête internationale menée auprès d’environ 7000 élèves âgés de 11 à 19 ans, à qui il a été demandé de raconter l’histoire nationale. Des élèves français, suisses, catalans, allemands ont répondu à un questionnaire et raconté librement « leur » histoire nationale.
Contre les idées reçues d’un manque de connaissances historiques et de l’absence de tout récit commun, l’enquête dévoile des formes de narration, des organisateurs du récit et des contenus partagés, une véritable trame commune. L’analyse de ces formes et contenus précise leurs points forts, mais aussi les absences ou les spécificités nationales, et montre comment les savoirs scolaires coexistent avec d’autres sources de connaissances. Sont étudiées en particulier les places respectives et les fonctions du politique, de la religion, de la guerre, dans ces récits qui témoignent d’un imaginaire national.
Un effet « territorial » est enfin mis en valeur, à la fois moins important que prévu en France et significatif à l’échelle des pays. Sensibles au contexte, ces récits sont la manifestation juvénile d’une conscience historique en formation, qui s’exprime selon des formes inédites. 

Lire la suite
Parution le 7 octobre 2016
18 €
PRESSES UNIVERSITAIRES DE LYON, Université Lumière Lyon 2 - 86, rue Pasteur - 69365 LYON CEDEX 07
tél. : 04.78.69.76.48 - fax : 04.78.69.76.51