Bienvenue

Les Presses universitaires de Lyon (PUL), créées en 1976, sont un éditeur spécialisé en sciences humaines et sociales. Leur catalogue de plus de 800 titres s'enrichit d'une quinzaine de nouveautés par an et couvre une gamme très large.

Les domaines de la littérature des XIXe et XXe siècles, de l’histoire, ainsi que de la linguistique et la stylistique, y occupent une place de choix, mais les PUL publient aussi des essais consacrés à l'esthétique, à la sociologie, à la psychologie, à l'épistémologie ou encore aux gender studies.

ACTUALITÉS

25

fév

Philippe Descola, invité de l'émission Planète Terre

Philippe Descola, coauteur avec Tim Ingold de l'ouvrage Être au monde : quelle expérience commune ?, était l'invité de l'émission Planète Terre de Sylvain Kahn, sur France Culture, le 25 février à 14 heures : vous pouvez (ré)écouter l'émission sur cette page.

Le 3 janvier, il était l'invité d'Étienne Klein. L'émission est disponible en podcast sur le site de France Culture.


20

jan

Domination et émancipation : pour un renouveau de la critique sociale

Le 20 janvier 2015, Laure Adler s'entretenait avec Philippe Corcuff, dans l'émission Hors-champs de France Culture. Pour réécouter l'émission, suivez ce lien.

Plusieurs articles ont également été consacrés à Domination et émancipation : pour un renouveau de la critique sociale, de Luc Boltanski et Nancy Fraser, présenté par Philippe Corcuff, paru aux PUL en novembre 2014, dans la collection « Grands débats : Mode d'emploi ».

Le site Lectures/Liens socio a publié un compte rendu, à lire ici.

Le 7 décembre 2014, nonfiction.fr lui consacrait un article.

Enfin, sur le blog de Philippe Corcuff hébergé par Mediapart, on peut lire divers articles à ce sujet, notamment celui du 12 décembre 2014 intitulé « Extrême-droitisation : en finir avec le "politiquement incorrect", revenir à l’émancipation ».

 


26

jan

Au-delà des vents du Nord : Entrevues avec Stéphane François

Le 10 avril 2015, Stéphane François accordait une courte entrevue à Libération, à lire ici.

Un compte-rendu d'Au-delà des vents du Nord par Jean-Marie Seca a été publié dans le n°26 des Cahiers de psychologie politique. Il est consultable dans son intégralité sur leur site.

Une courte intervention de Stéphane François sur les rumeurs que propage l'extrême-droite est consultable sur le site de Télérama depuis le 4 octobre 2014.

En juillet 2014, CQFD publiait un entretien avec Stéphane François repris ici par le site Fragments sur les temps présents.

En juin 2014, la revue Jibrile a publié aussi un large entretien : « Rencontre avec un chercheur atypique : Stéphane François ».

Le 11 mai 2014, « Le grand entretien » de Rue 89 (par Rémi Noyon) était consacré à son ouvrage Au-delà des vents du Nord.

Le 8 mai 2014, une autre interview dans ReSPUBLICA.

Le 1er avril 2014, Stéphane François répondait aux questions de La Horde, site antifasciste.

Le 11 mars 2014, il était l'invité de CulturesMonde de France Culture. Pour (ré)écouter l'émission, cliquez ici.


31

jan

Karyn Wilson Costa sur Fréquence protestante

Karyn Wilson Costa, l'auteur de Robert Burns. Le poète et ses doublesintervenait à propos de son essai sur le poète écossais le 31 janvier 2015 sur Fréquence protestante.  

Pour écouter le podcast de l'émission, cliquez ici.


01

jui

Le Moment politique de l'homosexualité

La Revue française de science politique a publié dans son 64e volume un compte rendu du Moment politique de l'homosexualité de Massimo Prearo paru en mai 2014. Ce compte rendu est disponible sur le site de Cairn.

La revue en ligne Lectures a aussi publié une recension, consultable ici.

Par ailleurs, le site d’information JOL Press a publié un entretien avec Massimo Prearo (à lire ici), tout comme le journal en ligne Yagg ().

Un entretien entre Massimo Prearo et Luc Daireux a également été diffusé sur Radio 2 Rouen, dans le cadre de l'émission Au miroir de Clio, à écouter sur le site de Massimo Prearo.

La revue Contretemps a diffusé les bonnes feuilles du Moment politique de l'homosexualité. Des extraits à découvrir en cliquant ici.

Enfin, la Légothèque lui consacre un court article, à lire en suivant ce lien.


À PARAÎTRE

La Petite Sœur de Balzac

Essai sur la femme auteur

Pourquoi si peu de noms de femmes dans notre histoire littéraire ? Au XIXe siècle, si des femmes peuvent écrire et publier, à l’instar de Laure Surville, sœur cadette de Balzac, elles se heurtent au poids des préjugés, des conventions sociales et littéraires. Pour comprendre leur situation, et la façon dont elles ont disparu de la mémoire culturelle, ou y ont été réduites à des seconds rôles et des caricatures, il faut s’attacher au personnage de la « femme auteur », vouée par son siècle à tous les ridicules, sinon à toutes les haines...

En 1989, ce livre était parmi les premiers en France à introduire le point de vue du genre dans la réflexion sur la littérature et l’histoire culturelle. Le développement des études de genre ces vingt-cinq dernières années justifie 
pleinement cette nouvelle édition, avec une préface inédite de Michelle Perrot, et une postface inédite de l’auteure qui propose à la fois un bilan et des perspectives de recherche.

Lire la suite
Parution le 4 mai 2015
24 €

À PARAÎTRE

La Dispersion

Premier « roman » de Serge Doubrovsky, publié au Mercure de France en 1969, La Dispersion mêle l’intime et le collectif, la littérature et les documents d’archives, le présent de l’écrivain et le passé insoutenable de la collaboration et de l’extermination des Juifs.

Soit l’un des premiers textes littéraires français sur le sujet – avec, à l’occasion de cette réédition, une préface inédite de l’historien Laurent Douzou, qui permet de mesurer la place de ce livre dans les méandres de la mémoire collective du régime de Vichy.

Lire la suite
Parution le 21 mai 2015
16 €

À PARAÎTRE

Hervé Guibert, l'écriture photographique ou le miroir de soi

Cette étude est la première consacrée à l’œuvre d’Hervé Guibert qui mette systématiquement en perspective ses écrits littéraires, ses textes journalistiques et ses photographies. Elle propose des analyses éclairantes sur les clichés souvent troublants de l’écrivain-photographe, et donne à lire une forme inédite d’autoreprésentation, en tension fructueuse entre autofiction et autobiographie.

La démarche chronologique, ponctuée de soixante photographies d'Hervé Guibert, permet de mesurer l’évolution de son travail depuis le roman-photo Suzanne et Louise (1980) jusqu’au film documentaire La Pudeur ou l’Impudeur (1992), en passant par ses derniers autoportraits. Les auteurs livrent ainsi toutes les clés pour apprécier et comprendre son œuvre, dévoilant un Guibert pluriel et homogène.

Lire la suite
Parution le 21 mai 2015
24 €
PRESSES UNIVERSITAIRES DE LYON, Université Lumière Lyon 2 - 86, rue Pasteur - 69365 LYON CEDEX 07
tél. : 04.78.69.76.48 - fax : 04.78.69.76.51