Bienvenue

Les Presses universitaires de Lyon (PUL) publient, depuis 1976, des ouvrages de sciences humaines et sociales. Leur catalogue, qui compte plus de 800 titres, s'enrichit d'une quinzaine de nouveautés par an et couvre de nombreux champs : la littérature, l'esthétique, l'histoire, la sociologie, l'anthropologie, la science politique, l'épistémologie ou encore les gender studies.

ACTUALITÉS

09

mar

Changer de prénom : entre normes juridiques et sociales

Jeudi 9 mars, à 18h au Grand Amphithéâtre de l'Université Lumière Lyon 2 (Campus des Berges du Rhône, 18 quai Claude Bernard, Lyon 7), les Presses universitaires de Lyon, en partenariat avec l'Ordre des avocats du Barreau de Lyon, organisent une table ronde intitulée « Changer de prénom : entre normes juridiques et sociales ».

En mars 2016, les Presses universitaires de Lyon publiaient l’ouvrage de Baptiste Coulmont, Changer de prénom : de l’identité à l’authenticité, une étude de la jurisprudence des changements de prénom en France, qui permettait à la fois de déployer une sociologie empirique de la fabrique de « l’authenticité » (dans le rapport de l’individu à son corps ou à son genre, à son époque ou encore à son sentiment d’appartenance nationale), et d’engager une réflexion sur l’évolution de l’identification étatique et la libéralisation progressive du droit.

Un an plus tard, tandis que la législation a été modernisée et que la procédure de changement de prénom a été simplifiée, quittant le tribunal pour les services d’état civil, Baptiste Coulmont est invité à débattre avec un historien et un juriste pour analyser les enjeux de cette évolution et ses conséquences dans les pratiques.

Table ronde animée par Philippe Charrier, sociologue (Université Lumière Lyon 2)

avec Baptiste Coulmont, sociologue (Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis)

Cyril Grange, historien (CNRS, Centre Roland Mousnier, Paris-Sorbonne)

Maître Olivier Matocq, avocat (Barreau de Lyon).

L'entrée est gratuite mais mais il est nécessaire de s'inscrire via ce lien.

 


18

nov

Amours clandestines

Marie-Carmen Garcia était l'invitée de Marie Richeux dans l'émission Les Nouvelles Vagues, sur France Culture, le lundi 9 janvier dernier. À écouter ici.

Son ouvrage, Amours clandestines, paru en juin dernier, a fait l'objet de plusieurs articles dans la presse :

- une recension dans Le Petit Bulletin du 29 juin (à lire ici),

- une interview de l'auteure menée par la journaliste Noémie Rousseau dans Libération le 30 juillet (à lire en suivant ce lien),

- trois articles d'Agnès Giard, publiés en feuilleton sur son blog Les 400 culs, le 15 (Amours cachées), le 22 (Marié, mais disponible) puis le 23 août (Pourquoi les amantes sont-elles humiliées ?),

- un article dans le numéro d'octobre 2016 du magazine Sciences humaines, consultable sur ce site,

- enfin, un compte rendu sur le site Liens Socio.

Marie-Carmen Garcia était par ailleurs l'invitée de l'émission Tribu de la RTS le 24 novembre. À écouter ici.


01

déc

Hommage à Rommel Mendès-Leite

En hommage à Rommel Mendès-Leite, anthropologue, enseignant à l'Institut de psychologie de l'Université Lumière Lyon 2, spécialiste des études sur le genre, les sexualités et le sida, décédé en janvier dernier, et à l'occasion de la publication d'un recueil de ses textes, rassemblés sous le titre Des mots, des pratiques et des risques : études sur le genre, les sexualités et le sida (dans la collection « Sexualités » qu'il avait créée), une conférence a rassemblé les chercheurs et les militants qui l'ont accompagné :   

• Maks Banens (Centre Max Weber),
• Michel Bozon (INED),
• Colette Coudeyras (Réseau Virages Santé) & Jean-Michel Livrozet (COREVIH Lyon Vallée du Rhône),
• Bruno Cuvillier, Patricia Mercader & Isabelle Tapiero (Université Lyon 2),
• Jeffrey Weeks (South Bank, Londres).

La conférence a eu lieu le 1er décembre, journée mondiale de la lutte contre le sida, à l'amphithéâtre Laprade de l'Université Lumière Lyon 2.

Vous pouvez écouter la conférence dans son intégralité via le lecteur ci-dessous.


16

oct

Le Récit du commun : l'histoire nationale racontée par les élèves

Françoise Lantheaume était invitée, aux côtés de Laurence de Cock, à l'émission de France Culture Rue des écoles, dimanche 16 octobre à 17h, pour parler de l'ouvrage Le Récit du commun : l'histoire nationale racontée par les élèves, qu'elle a codirigé avec Jocelyn Létourneau. On peut écouter l'émission sur cette page.

Françoise Lantheaume et Laurence de Cock étaient aussi les invitées des Entretiens Jean Zay au ministère de l'Éducation nationale le lundi 14 novembre. L'enregistrement de cet événement est diffusé sur le site du ministère.

Une longue interview croisée de Françoise Lantheaume et Charles Heimberg a enfin été diffusée le 29 novembre au matin dans l'émission Versus/penser de la RTS.

Par ailleurs, cet ouvrage a déjà fait l'objet de plusieurs articles :

> une entrevue avec Françoise Lantheaume dans Libération du 8 octobre, disponible en suivant ce lien ;

> un article sur le blog de Claude Lelièvre hébergé par Mediapart, publié le 10 octobre, à lire ici ;

dans Mediapart encore, un article publié par Laurence de Cock, l'une des contributrices de l'ouvrage, à lire sur son blog ;

> un entretien de Françoise Lantheaume dans Le Café pédagogique ;

> une dépêche de l'AFP relayée dans la presse, notamment sur le site de France 24 ;

> sur les sites du Figaro et du Monde, deux articles réservés aux abonnés ;

> une recension sur le site Lectures, à lire ici ;

> enfin, sur le site de The Conversation, différents contributeurs reviennent sur leur ouvrage. La présentation de Françoise Lantheaume, à lire ici ; un article de Laurence De Cock, à lire ; et  le cas des élèves genevois repris dans cet article.


À PARAÎTRE

Les Chaires et l'esprit

Organisation et transmission des savoirs au sein d’une université germanique au XVIIe siècle

À partir du cas de la défunte université de Helmstedt, l’enquête se propose d’étudier l’organisation de l’enseignement supérieur au sein de l’espace germanique luthérien entre la guerre de Trente ans et l’aube des Lumières – entre la double coupure de la confessionnalisation et de la territorialisation, et la fondation des universités de Halle et de Göttingen. Grâce aux nombreuses archives conservées, et notamment à l’examen précis des comptes rendus trimestriels des professeurs sur leurs enseignements, on peut observer l’évolution des chaires au sein des facultés, et la confronter tant aux attentes officielles qu’aux stratégies individuelles des différents professeurs. Chacune des quatre facultés qui composent l’université (théologie, droit, médecine et philosophie) est passée en revue, à travers son organisation institutionnelle, le contenu des enseignements qu’elle propose, ou encore les personnalités des professeurs et leurs méthodes. Mais au-delà, il s’agit aussi de proposer un essai d’histoire sociale des pratiques intellectuelles et de la construction des savoirs, afin de préciser les évolutions qui ont abouti, à terme, à la naissance d’un nouveau modèle universitaire dans l’espace germanique au XVIIIe siècle, et plus encore à l’émergence de l’institution humboltienne au siècle suivant.

Lire la suite
Parution le 16 mars 2017
22 €

À PARAÎTRE

Machines à voir

Pour une histoire du regard instrumenté (XVIIe-XIXe siècles)

Qu’est-ce qu’un microscope à atomes crochus ? À quoi sert un téléchromo­photophono­tétroscope ? Comment l’historioscope permet-il de remonter le temps ? Qui le premier parla de télévision ? Quelle est la différence entre un panorama et un diorama ? Pourquoi le fantascope a-t-il prospéré pendant la Révolution ? On trouvera les réponses à ces questions et bien d’autres encore dans cette anthologie, savamment annotée et copieusement ­illustrée. Plus de 200 textes présentent presque autant de machines optiques réelles ou imaginaires. 

C’est une histoire du regard pendant les deux siècles qui ont précédé l’invention du cinéma que propose ce livre. Ou plus exactement une histoire de la façon dont divers instruments ont changé notre façon de voir le monde et de nous voir nous-mêmes. Ces « machines à voir » ont rarement connu un succès commercial durable, mais ce sont aussi et surtout de merveilleuses « machines à écrire » qui ont stimulé l’imagination d’auteurs, écrivains et philosophes divers, à découvrir ou à redécouvrir ici.

Lire la suite
Parution le 16 mars 2017
26 €
PRESSES UNIVERSITAIRES DE LYON, Université Lumière Lyon 2 - 86, rue Pasteur - 69365 LYON CEDEX 07
tél. : 04.78.69.76.48 - fax : 04.78.69.76.51