394 pages / 15,5 x 24 cm / 2017 / 22, 00 
ISBN-13 : 978-2-7297-0913-6

Aux marges des villes modernes

Les faubourgs dans le Royaume de France du XVIe au début du XIXe siècle

De :
Yannick Jambon

Préface de :
Peter Clark

Postface de :
Olivier Zeller

Les faubourgs, précisément étudiés par les historiens du Moyen Âge et de la période contemporaine, demeurent assez méconnus à la période moderne : il s’agit ici de la première étude d’ampleur consacrée aux espaces suburbains de la modernité. Situés en dehors des limites de la ville, matérialisées le plus souvent par des fortifications ou des promenades, les faubourgs apparaissent pourtant essentiels au développement urbain. Loin de constituer des aires de relégation, ils étaient à l’époque moderne le lieu d’une réelle dynamique, concurrençant parfois les villes.

À l’aide de nombreux fonds d’archives, l’auteur se penche sur les rapports complexes entre la ville, les faubourgs et les campagnes, dégageant peu à peu la spécificité et la diversité de ces territoires en marge. Par la variété des sources mobilisées et des approches adoptées (la démographie, les migrations, les secteurs économiques, les catégories socio­professionnelles des faubouriens ou encore l’architecture), l’ouvrage déploie une fine analyse de ces espaces en mouvement constant, illustrant l'intérêt qu'ils présentent pour les recherches actuelles, dans une perspective tant historique que sociale.

Yannick Jambon est professeur agrégé d’histoire-géographie exerçant dans l’enseignement secondaire. Il a soutenu une thèse de doctorat en 2010 et poursuit ses travaux sur l’histoire des espaces suburbains. Avec Mathieu Grenet et Marie-Laure Ville, il a récemment codirigé l’ouvrage Histoire urbaine et sciences sociales : mélanges en l’honneur du professeur Olivier Zeller (Paris, Classiques Garnier, 2014).

Autre discipline

PRESSES UNIVERSITAIRES DE LYON,
Université Lumière Lyon 2 - 86, rue Pasteur - 69365 LYON CEDEX 07
tél. : 04 78 69 76 52 - fax : 04 78 69 76 51