165 pages / 14,5 x 20,5 cm / 1979
ISBN-13 : 978-2-7297-0055-3

Salaire, travail, emploi

Dirigé par :
Christian Mercier

Au moment où s'assombrissent les perspectives en matière d'emploi, où l'évolution de la masse salariale reste un enjeu social essentiel, où les restructurations imprévisible, tant en matière de mobilité du travail, d'organisation du travail, et de formes de rémunération, la crise économique apparaît bien comme crise du salariat. Il appartient aux économistes d'y répondre dans l'ordre théorique par une révision ou un approfondissement de leurs analyses.
Les théories néo-classiques du salaire réajustent leur approche de la courbe d'offre pour intégrer les nouveaux comportements des ménages en la matière.
De la même façon, on s'interroge sur les théories du chômage, en rupture avec le paradigme keynésien : c'est le cas de la théorie du chômage naturel de Milton FRIEDMAN, des propositions avancées par Edmond MALINVAUD, et du dernier avatar de la théroie du chômage volontaire (théorie du « Job search »).
Quant aux économistes critiques, leurs recherches s'orientent dans deux directions :
- une reprise et un approfondissement des théories du marché du travail segmenté élaborées initialement par les économistes radicaux américains comme Michaël PIORE et David M-GORDON.
- Des analyses de la reproduction du capitalisme et du rapport salarial qui débouchent sur des propositions de périodisation en matière de « régulation salariale ».
Le présent cahier vise pour sa part à contribuer à cet effort de critique, tout particulièrement sur la théorie du salaire et les nouvelles formes que prend aujourd'hui le fonctionnement du marché du travail.

Autre discipline

Collection

PRESSES UNIVERSITAIRES DE LYON,
Université Lumière Lyon 2 - 86, rue Pasteur - 69365 LYON CEDEX 07
tél. : 04 78 69 76 52 - fax : 04 78 69 76 51