Les Presses universitaires de Lyon sont fermées jusqu'au lundi 21 août. Il est toujours possible de faire des achats en ligne mais nous ne traiterons les commandes qu'à notre retour. Bonnes vacances !

198 pages / 15,5 x 24 cm / 2012 / 21, 00 
ISBN-13 : 978-2-7297-0860-3

Georges Perec artisan de la langue

Dirigé par :
Véronique Montémont
Christelle Reggiani

Dans la remarquable fortune posthume que connaît l’œuvre de Georges Perec, aujourd’hui salué comme un « classique », il est frappant que l’approche linguistique de ses textes ait presque toujours été négligée par la critique malgré son orientation d’abord formaliste. De fait, une telle perspective semble interdite par le discours explicite de l’écrivain. Georges Perec, « homme de lettres » au sens où il a affaire « aux lettres de l’alphabet », notait en 1965 : « je n’ai jamais fait vraiment attention aux formes : je ne me suis jamais demandé pourquoi j’écrivais comme ça et pas autrement. »
Ce volume prend le contrepied d’un tel discours en se donnant pour objet, au contraire, la langue de l’écrivain Perec. Il réunit donc des approches proprement linguistiques (lexique, ponctuation, énonciation, conséquences de contraintes « dures » comme le lipogramme...) et des réflexions stylistiques, à partir d’une interrogation fondamentale sur l’écriture « blanche ». Si le propos de ce livre n’est pas absolument sans précédents, il est cependant nouveau par beaucoup d’aspects – notamment par la présence, à la fin de l’article inaugural de Paulette Perec, d’une lettre inédite de Georges Perec, adressée en août 1959 à l’un de ses amis.

Véronique Montémont
, maître de conférences en langue et littérature françaises à l’Université de Lorraine, est membre de l’ATILF-CNRS (où elle est responsable de la base de données Frantext) et de l’Institut universitaire de France. Elle a publié
Jacques Roubaud, l’amour du nombre (Presses universitaires du Septentrion, 2004) et a codirigé Le Moi et ses modèles avec Catherine Viollet (Louvain-la-Neuve, Academia Bruylant, 2009).

Christelle Reggiani
, ancienne élève de l’École normale supérieure (Ulm), est professeure de langue et littérature françaises à l’Université Charles de Gaulle Lille III. Elle a publié
Rhétoriques de la contrainte.Georges Perec, l’Oulipo (Éditions InterUniversitaires, 1999), Éloquence du roman. Rhétorique, littérature et politique aux XIXe et XXe siècles (Genève, Droz, 2008), L’Éternel et l’Éphémère. Temporalités dans l’œuvre de Georges Perec (Rodopi, 2010), ainsi que de nombreux articles sur l’œuvre de Georges Perec.

Autres disciplines

Collection

PRESSES UNIVERSITAIRES DE LYON,
Université Lumière Lyon 2 - 86, rue Pasteur - 69365 LYON CEDEX 07
tél. : 04 78 69 76 52 - fax : 04 78 69 76 51