406 pages / 14 x 21,5 cm / 2013 / 30, 00 
ISBN-13 : 978-2-7297-0861-0

La Réinvention de Shakespeare sur la scène littéraire américaine (1798-1857)

De :
Ronan Ludot-Vlasak

La littérature américaine qui naît dans la première moitié du XIXe siècle tente de s’affranchir des modèles esthétiques européens. Elle ne cesse pourtant de faire référence à Shakespeare. Cet ouvrage, qui s’inscrit à la croisée de l’analyse intertextuelle et de l’histoire des idées, cherche à articuler cet intertexte shakespearien et l’émergence d’une littérature nationale qui se construit en réinventant l’œuvre du dramaturge. À travers l’étude de Charles Brockden Brown, Joseph Dennie, Washington Irving, Herman Melville – mais également d’essayistes et dramaturges aux accents nettement plus nationalistes –, il s’agit moins de se livrer à une étude des sources que de s’intéresser aux significations de ce recours à un Shakespeare réinventé, dont les écrivains du Nouveau Monde font bégayer la langue – une langue étrangère et familière à la fois. Ainsi devenu autre, l’imaginaire dramatique shakespearien participe pleinement du développement d’une littérature américaine bien plus qu’il ne la bride.

Ronan Ludot-Vlasak est maître de conférences à l’Université du Havre. Ses recherches portent sur les usages des modèles esthétiques européens dans la littérature et la culture américaines.


> Le 7 septembre 2013, Ronan Ludot-Vlasak présentait son ouvrage au cours de l'émission Licences politiques, sur Fréquence protestante. Pour (ré)écouter l'entrevue, cliquez ici.

Disciplines

Collection

PRESSES UNIVERSITAIRES DE LYON, Université Lumière Lyon 2 - 86, rue Pasteur - 69365 LYON CEDEX 07
tél. : 04.78.69.76.48 - fax : 04.78.69.76.51