64 pages / 11 x 18 cm / 2015 / 12, 00 
ISBN-13 : 978-2-8406-6763-6

L'Argument de l'ignorant

Le tournant esthétique au milieu du XVIII° siècle en France

De :
Jacqueline Lichtenstein

Co-édition :
Les Presses du réel

À la Renaissance et à l'âge classique, la théorie de l'art est essentiellement une théorie d'artistes. Or, ce monopole dont avaient jusque-là bénéficié les artistes dans le domaine de la réflexion sur l'art est brutalement mis en cause au XVIIIe siècle par une nouvelle approche du phénomène artistique insistant sur le rôle de la sensibilité et centrée autour de la figure du spectateur. C'est cette mutation, dont témoigne la naissance quasi contemporaine autour des années 1750 de la critique d'art en France, de l'esthétique et de l'histoire de l'art en Allemagne, que ce livre propose d'examiner.

Jacqueline Lichtenstein est professeur d'esthétique et de philosophie de l'art à l'université Paris-Sorbonne. Elle a publié notamment La Couleur éloquente (1989), La Tache aveugle : essai sur les rapports de la peinture et de la sculpture (2003) et Les Raisons de l'art (2014).

Conférence prononcée le 15 octobre 2012 au Grand Amphithéâtre de l'Université Lumière Lyon 2, dans le cadre du cycle « Amphi des arts » engagé en partenariat avec le Musée des Beaux-Arts de Lyon.

> Un compte rendu paru dans le n° 179 de la revue Studi francesi est disponible ici (en français).

> En 2015, la revue Critique d'art a publié un compte rendu de l'ouvrage, à lire en suivant ce lien.

Disciplines

Collection

PRESSES UNIVERSITAIRES DE LYON,
Université Lumière Lyon 2 - 86, rue Pasteur - 69365 LYON CEDEX 07
tél. : 04 78 69 76 52 - fax : 04 78 69 76 51